Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Ouvert sur l'actualité et la société.
  • Blog Ouvert sur l'actualité et la société.
  • : C'est un BLOG OUVERT sur l'actualité tous azimuts et sur la société sans a priori. Attentif à l'environnement et au développement durable.
  • Contact

Texte Libre

Au petit malin qui vient pirater ce blog:

Déclaration de piratage à l'organisme dédié!

AMIGO TIRAGES DE FDJ<

 

RELAY

TABAC-PRESSE "LE FAVORI" 
"Quartier Saint-Joseph"
37 Rue du Logelbach 68000 COLMAR
HORAIRES OUVERTURE
Lun. au Vend. de 07:00 à 19:00
Sam: de 07:00 à 18:30
Dim & Jours fériés: Fermé
------------------

Trio des Vieilles Canailles

 

 

 
 

Recherche

Texte Libre

 

 

Lien du site web : Pavillon Bleu

 
 
 

MEDIAS

"Burning Man" désert dans le Nevada: un Festival déjanté, des airs de" Woodstock"1 semaine l'an

Qu'est-ce que Burning Man?

La traduction

"Homme qui brûle".

Une manifestation artistique colorée mais pas seulement...déjantée! Un rendez-vous d'initiés? Un peu, même bobo! Visiblement, une joyeuse ambiance, une expérience intéressante voir enrichissante. A essayer si vous en avez la possibilité  Lire la suite

 

Solidarité des français avec les belges

après les actes terroristes du 22-03-2016

LIENS TV EN DIRECT 

ARTE FRANCE     BFM TV 

   

FRANCE Ô      France 2

     

France 3     France 4

 

France 5   France 24

  

TV5 MONDE    

 

JT francophonesTV5 MONDE

 

CANAL+    D8   

 

i>TELE  TF1  NT1   

 

TMC   M6    W9 & 6ter

 

Liste D'articles

Pages

Texte Libre

News, Nouvelles

Fête de la Musique 2016:

Mardi 21 JUIN

 

 

FÊTE DE LA MUSIQUE 2015: SAM. 20-06 [Replay]FRANCE 2 Anim.Sébastien-Guilhaume-Ttes Videos<

Fête de la Musique 2015 à NICE: SHYM hyper présente et pro comme dab Article évolutif mis à jour le soir de la Fête de la Musique sur la Promenade des Anglais le samedi 20 JUIN 2015...l'adresse en Replay de FRANCE 2 sera mise en place sur cette page....

Lire la suite

 

Mag AUTO PRESTIGE

 

 
 

NOMBREUX ARTICLES & RESUMES D'EPISODES: 

bandeau-d-pblv.png

  •  
  • BLOG SONDAGES & TENDANCES...
  • SONDAGES & TENDANCES...
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 16:04

Le dimanche 15 octobre en soirée, Emmanuel Macron, président de la République intervenait à la télévision et, selon les sondages des jours suivants, il s'avère qu'il n'a pas convaincu les électeurs français.

Faisant face aux journalistes Anne-Claire Coudray, Gilles Bouleau et David Pujadas, le Président a eu l'occasion d'expliquer les premières mesures prises par son gouvernement, dirigé par Édouard Philippe, s'agissant des ordonnances pour la réforme du Code du travail, de l'emploi, du logement ou de la lutte contre le harcèlement, ce dernier thème étant dans l'actualité récente suite aux révélations de la presse américaine.

Les citoyens français n'ont majoritairement pas été convaincus par l'interview télévisée d'Emmanuel Macron, le dimanche 15 octobre 2017 en soirée.

C'est 9,5 millions de téléspectateurs qui ont suivi cette émission politique, une audience exceptionnelle et, selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié lundi 16 octobre, il apparait que nos concitoyens ne sont pas convaincus par sa prise de parole à 61% et que seules, 39% sont d'un avis contraire...

 

Bernard Cazeneuve, l'ancien premier ministre a déclaré entre autres, s'agissant de cette intervention :

"Il y a dans la mise en oeuvre de sa politique une préoccupation de la justice que je ne vois pas affirmée suffisamment. Dans le budget notamment. Lorsque l'on décide, alors qu'on a expliqué il y a trois mois de cela à peine que la situation des finances publiques était épouvantable, de mettre en place 4,5 milliards d'allègement d'impôt sur les plus riches des contribuables français, 3,5 au titre de l'ISF et 1,5 au titre de ce qu'on appelle la flat tax, et que dans le même temps on fait plus de 3 milliards, 3,5 milliards d'augmentation de la CSG sur les retraités les plus modestes, est-ce juste ?"....

 

Quant à Philippe Martinez le secrétaire général de la CGT, il a estimé lundi qu'Emmanuel Macron était "plus que jamais le président des milliardaires" après son intervention télévisée, en "décalage avec la vraie vie"...

Visiblement, le président Macron n'a pas réussi à gommer son image de "président des riches", une image qui lui colle à la peau.

 

Autres articles liés:

13 octobre 2017
MACRON, sondages: est-il le président des riches? Selon un sondage de Odoxa pour Aviva, Challenges et BFM Business publié jeudi 12 octobre 2017, les français estiment que la politique fiscale du président Macron et du gouvernement profite aux foyers les plus riches. Dans son budget 2018, la suppression...
Lire la suite

 

 
Débat Edouard Philippe et Jean-Luc Mélenchon "L'émission politique" du jeudi 28-09-2017Un débat très attendu qui opposait le Premier ministre Edouard Philippe au leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon le jeudi 28 septembre 2017 sur la chaîne de TV publique, France 2. Le premier point sensible qui a été évoqué par J.L.Mélenchon...
Lire la suite
 
"Harcelée" téléfilm, reportage et débat sur ce fléau, Mercredi 11-10-2017 [Replay 30 jours] France 2Téléfilm inédit diffusé sur FRANCE 2 le mercredi 11 octobre 2017 à 21H00 et Replay durant 30 jours. Sorti en 2016, durée 90 minutes Résumé succinct: Un téléfilm qui traite le désagréable et coupable harcèlement sexuel d'une collaboratrice par son patron...
Lire la suite
Repost 0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 15:31

Un débat très attendu qui opposait le Premier ministre Edouard Philippe au leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon le jeudi 28 septembre 2017 sur la chaîne de TV publique, France 2.

Le premier point sensible qui a été évoqué par J.L.Mélenchon était la réforme du code du travail, engagée par le gouvernement nommé par le président de la République, Emmanuel Macron.

 

Les débatteurs ont également évoqué la PMA pour toutes les femmes ainsi que le traité de libre échange avec le Canada.

Le premier ministre s'est défendu, en affirmant que l'objectif du gouvernement était de "réparer le pays, de le faire repartir" mais aussi "d'augmenter le pouvoir d'achat des actifs".

"Parfois, vous me décevez" a lancé le chef du gouvernement au député de la France Insoumise...

 

 

VIDEO DU DEBAT DU 28 SEPTEMBRE 2017


"L'Emission politique" : regardez l'intégralité du débat entre Edouard Philippe et Jean-Luc Mélenchon

Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 15:34

Emmanuel Macron intervenant à l'Assemblée Générale des Nations Unies le 19 septembre dernier à New-York.

Une intervention de 40 minutes: l'accord de Paris sur le Climat de 2015 (COP 21) pourra être enrichi mais pas renégocié comme le souhaite le président américain, Donald Trump.

"Je respecte la décision des Etats-Unis, la porte leur sera toujours ouverte. Mais nous continuerons (...) à mettre en œuvre l'accord de Paris" a déclaré Emmanuel Macron.

Le chef de l'Etat français a annoncé un "objectif pour la France d'atteindre 0,55% du revenu national pour l'aide publique au développement d'ici cinq ans" mais que "cette aide arrive bien sur le terrain, de manière simple et efficace"...

Le Nations Unies demandent que  chaque pays développé consacre au moins 0,7% de leur PIB pour les pays les plus pauvres.

 

E.MACRON & D.TRUMP les présidents complices, en marge de l'A.G de l'ONU de New-YorkAlors que se déroulera le mardi 19 septembre 2017, l'assemblée générale de l'ONU dans la ville de New-York, les présidents français et américains se sont rencontrés lundi 18 septembre en soirée, dans un hôtel de la Grosse Pomme. Trump a évoqué le défilé...
Lire la suite
 

Autre article non lié par femme liée à la politique:

23 septembre 2017
Brigitte Macron fait-elle retoucher ses photos par son agence officielle?Retouche t-on les photos de Brigitte Macron? Oui prétend une agence de presse parisienne Abaca . Lors de la rencontre des couples présidentiels Trump et Macron à Paris le 14 juillet dernier, l'agence officielle de photographe de la femme du président...
Lire la suite
 

VIDEO L'INTEGRALE DE L'INTERVENTION D'EMMANUEL MACRON à L'A.G. DE L'ONU


Macron à la tribune de l'ONU : l'intégralité du discours

Repost 0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 10:57

Deux organismes habitués des couacs et des dysfonctionnements notoires...

Le RSI (régime de retraite des professions libérales, des artisans et des commerçants):

Les dirigeants du RSI menacent le gouvernement, ils ont dénoncé le projet du gouvernement de supprimer ce régime de sécurité sociale décrié, prédisant une nouvelle "catastrophe industrielle".

Ce qu'oublient de mentionner ces dirigeants c'est, que pour la plupart, ils perçoivent des rémunérations confortables dont la moyenne se situe aux alentours de 7 000 euros brut mensuels. C'est sûr, pour eux, il s'agit d'une catastrophe et l'on comprend mieux pourquoi ils profèrent ces menaces car, quand la caisse des professions libérales sera intégrée au système actuel des salariés, fini les rémunérations qu'ils ont augmenté récemment de 13%.

Un fonctionnement plombé par des erreurs de versements, par des délais de gestion assez longs pour les retraites...à l'image d'ailleurs d'une autre caisse du même genre, la CIPAV, dont les gestions de retraites traînent parfois jusqu'à plusieurs années avant que les intéressés perçoivent ce à quoi ils ont droit.

Lire deux articles de Capital.fr & de Batinfo.com

 

Le CESE (Conseil Economique Social et environnemental):

Autre organisme dont le fonctionnement est à revoir par la volonté du président de la République qui veut réformer le Conseil économique social et environnemental (Cese) , un organisme sur lequel les syndicats de salariés et patronaux ont la main-mise et qui en profitent pour encaisser tout ou partie des indemnités mensuelles touchées par ceux qu'ils y ont placés...

Une instance, qui compte 233 membres chargés de donner leur avis sur des sujets divers et dont l'inefficacité est notoirement connue et l'absentéisme chronique; par ailleurs, le président de la République prévoit de supprimer le tiers de ses membres...autant dire, que pour eux, il y a péril en la demeure.

Les fonctionnaires du palais d'Iéna sont eux aussi choyés, un salaire mensuel de 4000euros, des congés très généreux, les investigations de la Cour des Comptes avaient permis de révéler que le temps de travail de certains agents était inférieur de 200 heures à la durée légale annuelle.

D'après un ancien haut fonctionnaire du Cese, "le personnel a noué de fortes relations de solidarité avec les syndicats présents dans l’assemblée. Au cours du temps, ils ont obtenu des statuts et des déroulements de carrière sans équivalent".

Quitte parfois, a sortir des règles élémentaires de la bonne gestion du budget de l'assemblée en question.

Un bon coup de balai semble se profiler à l'horizon et des changements dans la gestion très limites au RSI comme au CESE... Il était temps car ce sont finalement les français qui financent ces puits sans fonds!

 

LIRE L'ARTICLE de FRANCETVINFO  & LATRIBUNE.FR

 

VIDEO:Peut-on réformer le Conseil économique, social et environnemental ?

Repost 0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 09:59

La baisse de popularité du président de la République et de son premier ministre se confirme de mois en mois.

De 43% fin juin et 36% fin juillet, Emmanuel Macron dégringole à 30% de popularité selon un sondage Yougov France pour Huffington post et CNEWS, qui a eu lieu fin août dernier et qui est publié lundi 4 septembre 2017.

Le premier ministre fait juste un peu mieux avec 32% de popularité dans le sondage Yougov France publié le même jour.

Une baisse surtout marquée pour les deux têtes de l'exécutif auprès des sympathisants PS, et EELV (Les Verts) moins 8% en un mois.

Emmanuel Macron qui baisse dans presque tous les électorats gagne 6% de popularité auprès des sympathisants de Les Républicains ce qui va évidemment conforter l'opinion de ceux qui considèrent que le président Macron est le président des riches et de la droite, comme son premier ministre.

Et ce ne sera pas la réforme du droit du travail qui va redorer son blason dans les couches de la population qui sont à gauche et au centre-gauche.

Administrateur de Blogouvert

Sondage auprès d'un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population, selon la méthode des quotas, réalisé en ligne du 28 au 29 août.

 

 

Article lié:

28 août 2017

Emmanuel Macron: popularité encore en chute libre en août 2017. Maj La chute! Selon un sondage Ifop pour le JDD, le Journal du Dimanche, seules 40% des personnes interrogées sont satisfaites d'Emmanuel Macron en août. Le président de la République a beau, prendre des bains de foule et multiplier les rencontres avec...
Lire la suite
 
VIDEO SUR E.MACRON
 

Repost 0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 10:50

Les sondages sur le thème de la "Réforme du code du travail" donnent des résultats très contradictoires...

En effet à la question : " Pour ou contre la réforme du Code du travail ? ", les français répondent de façon très controversée selon les instituts concernés.

 

Si l'on retient le sondage d'Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro, les sondés répondent à 52% y être favorables à la réforme proposée par Emmanuel Macron et le Gouvernement.

En revanche, si l'on retient le sondage de Harris Interactive pour RMC et Atlantico, les sondés répondent à 58% par un Non aux ordonnance sur la

Réforme du code du travail du président et du gouvernement.

De fait, il est difficile de connaître exactement l'avis des français sur cette réforme: ils seraient pour si l'on se fie à Odoxa et ils seraient contre si l'on se fie au sondage d'Harris Interactive.

Comme quoi les sondages sont loin d'être fiables en la matière...comprenne qui pourra, comprenne qui voudra.

Il se peut que le sondage d'Odoxa réalisé les 30 et 31 août dernier soit avant que l'on en sache plus sur le projet de réforme alors que le sondage de Harris a eu lieu après plusieurs jours de débats une fois connu le projet d'E.Macron et du gouvernement...ce pourrait être l'explication des sondages opposés.

Les Français restent en revanche opposés, à 57%, au principe d'un plafonnement des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, dans les deux cas.

La rentrée sociale donnera peut-être une réponse plus fiable mais grandeur nature sur ce que pensent les français. Peut-être... (?)

Administrateur de Blogouvert

 

Autre article lié par France:

3 septembre 2017
Pierre Gattaz s'offre le château de Sannes dans le Lubéron pour 11 millions d'eurosUn château pour Pierre Gattaz, le président actuel du Medef pense à sa retraite et à sa future demeure de retraité; le-dit château de Sannes totalise 2120 m2 habitables. A la tête d'une fortune estimée à plus de 300 millions d'euros, il avait de la marge...
Lire la suite

 

 

Repost 0
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 10:19

Maj

Christophe Castaner, le porte parole du Gouvernement a annoncé début août "une évolu­tion dans la commu­ni­ca­tion" du patron de l’Ély­sée lors d'une interview sur France Inter. "Aujourd'hui, il s'inter­roge aussi pour trou­ver une façon peut-être diffé­rente, à la rentrée, pour commu­niquer avec les Français".

C'est une nouvelle tactique qui sera la bien­ve­nue quand on connaît les diffi­cul­tés actuelles du Président Macron à faire passer ses messages mais l'on se rapproche de la rentrée sociale avec une partie des français dans la rue...qu'en sera t-il à ce moment là?

Rester audible dans une telle ambiance pourrait bien ne pas être aisé pour le Président de la République dans une période où les français s'interrogent avec scepticisme sur ce que fait et va faire le locataire du Palais de l'Elysée...

 

Repost 0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 09:24

Maj

Selon la plupart des derniers sondages de popularité du nouveau président de la République élu le 8 mai dernier, un 1/3 des français se disent globalement satisfaits d'Emmanuel Macron ( soit à peu près le score de Mr Macron au 1er tour de la présidentielle qui n'est en aucun cas une adhésion générale à sa personne et à sa politique pour une majorité de nos concitoyens. Les sondages vont dans ce sens).

Sur le site Boursorama  on peut lire la phrase suivante : Le risque est "que les Français passent progressivement du 'il est brillant et réussit tout ce qu'il entreprend' à 'en fait, tout ça, c'est de la com'", en tous cas, selon Jérôme Fourquet directeur du département du département publique à l'Institut de sondages IFOP...

Le site web de Boursorama fait fort justement remarquer que la rentrée sociale en France sera chaude, plusieurs syndicats (deux à ce jour) ayant déjà donné des consignes pour une journée d'action le 12 septembre 2017, contre la "refonte annoncée du code du travail sur une ligne pro-entreprises".

Une partie des français sera donc dans la rue pour signifier au président son opposition à sa politique sociale...

Nul doute que la rentrée sera mouvementée pour le locataire de l'Elysée. Affaire à suivre!

En attendant, François Hollande moqué par la presse, voir même tourné en ridicule par son successeur à l'Elysée doit bien s'amuser de ce revirement de situation de celui qui la trahi...la vengeance est un plat qui se mange froid, dit-on!

Dans le cas présent l'accomplissement de cette vengeance est seulement de quelques mois après l'élection du mois de mai dernier...

" L'ex président de la République François Hollande était encore 46 % d'opinions favorables au même moment de son mandat, voilà cinq ans".

Repost 0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 13:26

Maj du 06-08-2017

Dégringolade de la cote du président Macron, de son premier ministre Edouard Philippe et du gouvernement...

Ils étaient 43% satisfaits du président Macron, et 36% en juillet dernier...une baisse de 7% en un mois, ça n'est pas un bon signe.

Pire encore Emmanuel Macron se voit avant tout sanctionné par des sympathisants du centre soit 81% d'opinions favorables moins 14 %, fait remarquer l'institut de sondage, qui souligne également que la baisse s'observe chez les propres sympathisants des Républicains soit moins 8 %.

Vraiment très inquiétant, d'autant que le premier ministre Edouard Philippe baisse également , de 2%, et qu'il est actuellement à 37% d'opinions favorables...

Le couple de l'exécutif semble bien être victimes de plusieurs mauvaises initiatives telles: le limogeage du général de Villiers, la ponction de 5% sur les APL et le foutoir à l'assemblée nationale...

Le gouvernement voit également sa cote baisser dans son ensemble de moins 5% et il est désormais de 33% d'avis favorable.

Après-tout, Emmanuel Macron a été plutôt mal élu et élu parce qu'en face de lui au 2ème tour, il y avait Marine Lepen.  Pas étonnant que l'état de grâce du président soit en rapport avec sa victoire...

Celui-ci va-t-il se retrouver dans une situation à peu près équivalente à celle qu'a connu son prédécesseur: François Hollande? On n'en est pas loin!

 

*Sondage réalisé en ligne du 26 au 27 juillet sur un échantillon représentatif de 1003 Français en age de voter

 

Autre sondage ELAB et vidéo Les Echos:

Lien article les Echos<

LES SUITES EN AOÛT 2017:

04-08-2017 Les Inrocks:

Comment expliquer le décrochage presque sans précédent d’Emmanuel Macron dans les sondages, quatre mois après son entrée en fonction ? Le politologue Jérôme Fourquet, directeur du pôle opinion publique de l’Ifop, décrypte cette absence d’état de grâce.

Jérôme Fourquet – En terme de niveau, c’est la baisse la plus forte depuis celle connue par Jacques Chirac à l’été 1995 après son revirement sur la fracture sociale – à l’époque il avait enregistré une baisse de 15 points, contre une baisse de 10 points pour Emmanuel Macron selon le baromètre Ifop-JDD.

C’est tout à fait significatif, et ce n’est pas habituel, même s’il est attendu qu’un président quitte progressivement l’état de grâce après son élection.

LIRE LA SUITE SUR SITE "Les Inrocks"<

 

VIDEO et ARTICLE FRANCE INFO<


Popularité : l'éphémère état de grâce d'Emmanuel Macron

Repost 0
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 13:49

Maj

Première alerte pour Emmanuel Macron dont 54% des Français se disent aujourd'hui satisfaits du chef de l'État.

Il perd dix points de popularité en un mois selon le baromètre IFOP pour le Journal du dimanche.

Selon Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l'IFOP, cela s'expliquerait par ces quelques points.

"On a la confrontation avec le général de Villiers qui a pas mal marqué l'opinion publique, mais on a aussi dans la fonction publique des fonctionnaires qui sont très remontés contre le gel du point d'indice, les coupes budgétaires et la restauration du jour de carence".

 

VIDEO FRANCEINFO


Emmanuel Macron : fin de l'état de grâce?

Repost 0